• Trois supporters, un Marseillais, un Lensois, et un Parisien, sont dans le même bus, et soudain, le chauffeur du bus aperçoit une voiture à l’envers sur le bas-côté.
    Tout le monde descend, et les trois supporters se retrouvent face à une superbe jeune femme allongée, apparemment évanouie, et complètement nue.
    Comme ce sont néanmoins des gentlemen, le supporter marseillais pose son bonnet de l’OM sur le sein gauche de la fille, puis le supporter lensois protège le sein droit, et enfin le supporter parisien lui pose son bonnet sur le sexe.
    Quelques minutes plus tard, le SAMU arrive, et un médecin commence à examiner la jeune fille.
    Il enlève une fois le bonnet lensois, puis le repose, fait de même avec le bonnet marseillais, puis le remet à sa place.
    Enfin, il soulève le bonnet du PSG, et le repose, mais, juste après, il le resoulève, le repose, et cela quatre fois de suite...
    Le Supporter Parisien, irrité, lui lance :
    - Hé mais ça ne va pas ? T’es quoi toi ? Un pervers ou quoi ?
    Le médecin le regarde alors et lui répond :
    Non, ce n’est pas ça, mais je ne comprends pas, d’habitude sous ce genre de bonnet, il y a toujours un trou du cul...

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  Je me rappelle la première fois avec une capote.
    J'avais à peu près 16 ans. Je suis allé à la pharmacie acheter une boîte.
    Il y avait cette belle jeune assistante derrière le comptoir et elle pouvait voir que c'était la première fois, que j'achetais des capotes.
    Elle m'a donné un emballage et m'a demandé si je savais comment l'utiliser.
    « Non pas vraiment, c'est la première fois »
    Elle a ouvert un sachet, en a sorti un et l'a enfilé sur son pouce.
    Elle m'a dit de toujours m'assurer, qu'il était bien en place.
    Je devais avoir l'air confus.
    Elle a jeté un coup d'œil autour pour s'assurer qu'il n'y avait personne.
    « Un instant » dit-elle en allant barrer la porte.
    Elle me prit la main, et me conduit à l'arrière.
    Elle a déboutonné sa blouse et l'a retirée.
    Elle a détaché puis enlevé son soutien-gorge.
    « Est-ce que je t'excite ? » a t-elle dit.
    Je n'ai pu que faire oui d'un signe de tête.
    Elle m'a dit que c'était le temps de mettre la capote.
    Pendant que je m'exécutais, elle a retiré sa jupe, son slip et s'est étendue sur le bureau.
    « Vas-y, on n'a pas beaucoup de temps » qu'elle me dit.
    Alors je suis monté sur elle. C'était si bon que malheureusement je n'ai pu retenir mon éjaculation très longtemps.
    Elle m'a regardé un peu déçue.
    « Avais-tu bien mis ta capote au moins ? » dit-elle.
    Certainement, lui dis-je avec assurance en lui montrant mon pouce.
    Elle a perdu connaissance !

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Le nouveau patron était déterminé à débarrasser la compagnie de ses employés peu productifs. En visitant l'usine, il remarque alors un gars appuyé contre le mur, les bras croisés.
    La pièce était remplie d'employés. Il demande au gars:
    «Combien gagnes-tu par semaine ?"
    Un peu surpris, le jeune homme le regarde et lui dit :
    "Je gagne 400 $ par semaine, pourquoi ?"
    Le Président lui dit alors :
    "OK, ne bouge pas de là !"
    Il retourne dans les bureaux et revient 2 minutes plus tard et donne 1600 $ comptant au gars et lui dit :
    "Voici 4 semaines de salaire, maintenant fiche le camp et ne reviens plus''
    Se sentant bien d'avoir fait ce geste, le président regarde autour de la pièce et demande :
    "Est-ce que quelqu'un peut me dire ce que cet incompétent faisait ici ?"
    À l'autre bout de la pièce, une petite voix dit :
    C'est le gars qui attendait d'être payé pour la pizza qu'on avait commandée » !

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Un Jeune de Quimper à la recherche d'un travail, voit cette annonce :
    " Gynécologue cherche préparateur…"
    L'annonce ne précisant pas la nature du travail proposé, il téléphone et on lui dit :
    -"Il s'agit de préparer la patiente avant qu'elle n'entre dans le cabinet du gynécologue. Il faut l'aider à retirer ses vêtements, sous-vêtements et lui faire enfiler la blouse d'examen. Ensuite il faut lui faire la toilette, la raser, et lui passer une mousse adoucissante sur le sexe, et masser .
    Le salaire mensuel net est de 5 200 euros. Si vous êtes intéressé, vous devez remplir un dossier, puis aller à Concarneau avec votre dossier.
    - A Concarneau ??? Mais j'ai vu cette annonce dans les offres d'emploi pour Quimper !
    - C'est exact, mais la file d'attente commence à Concarneau !

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • Après avoir passé leur voyage de noce au bled, Mohamed et sa femme Pauline, une jeune Corse sont de retour à Calvi.
    Mohamed arrive en toute hâte dans la cuisine, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt vers la figure, lui dit :
    "À partir de maintenant, je veux que tu saches que: " JE " suis le maître de la maison et ma parole sera la loi !
    Je veux que tu me prépares un repas spécial et quand j'aurai terminé de manger mon repas, je m'attends à un somptueux dessert.
    Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse me relaxer, et quand j'en aurai terminé avec mon bain, devine un peu qui va me peigner et m'habiller ? ? ?
    Et cette brave femme corse de répondre :
    " Les pompes funèbres !"

    Lire la suite...


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires