• Articles

    Survol de chaque carré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Je crois que Yann publie ses questions le mercredi, et je vais lui brûler la politesse ...na !

    J'espère qu'il ne voudra pas...

    Nous cherchons le nom d'un mathématicien de la révolution française, dont le nom a été repris par de nombreux collèges et lycées.

    Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de C**d**c*t.

    Pourquoi ce choix ? Le village de sa famille est à 7 kms de chez moi.

    Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de C**d**c*t, né le 17 septembre 1743 à Ribemont et mort le 29 mars 1794 à Bourg-la-Reine, est un mathématicien et homme politique français, représentant des Lumières.

    Il est célèbre pour ses travaux pionniers sur la statistique et les probabilités, son analyse des modes de scrutin possibles le « paradoxe de Condorcet » ainsi que par son action politique, tant avant la Révolution que sous celle-ci.

    Siégeant parmi les Girondins, il propose ainsi des réformes du système éducatif ainsi que du droit pénal.

    La Convention nationale ordonne son arrestation en 1793, et emprisonné en 1794, on le trouve mort dans sa cellule deux jours après son incarcération.

     

    Né à Ribemont (Aisne) en 1743, il est l’un des descendants de la famille Caritat.
    Les Caritat tiennent leur titre de la ville de C**d**c*t (Dauphiné) dont ils sont originaires.
    Il perd son père le 22 octobre 1743 lors de manœuvres en Alsace.
    Sa mère, très dévote et qui a voué son enfant à la Vierge, l'élève et l'habille en fille jusqu'à neuf ans, âge auquel elle confie son éducation à un précepteur jésuite à domicile, puis, grâce à l'intervention de son oncle paternel Jacques de C**d**c*t, évêque de Gap, Auxerre et Lisieux, il est formé à onze ans au collège des Jésuites de Reims ; enfin il est envoyé à quinze ans au collège de Navarre à Paris.
    Par réaction à cette éducation religieuse, il fera partie de la première génération des idéologues.

    C**d**c*t se distingue rapidement par ses capacités intellectuelles.
    Les premières distinctions publiques qu’il reçoit sont en mathématiques.
    À l'âge de seize ans, ses capacités d’analyse sont remarquées par D'Alembert et Clairaut, et bientôt, il devient l’élève de d’Alembert.
    C'est à cet âge qu'il soutient sa thèse de mathématiques.
    Il refuse la carrière militaire à laquelle sa famille le destine, pour se consacrer à celle de mathématicien.

    Son nom, que vous avez trouvé est: survol:Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet.

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique