• Articles

    Pour ouvrir les pages avec codes html/css, cliquer sur le bouton Code html dans l'entête.

  • Lorsque vous ouvrez votre navigateur, quel qu'il soit, vous avez le choix entre le clic gauche, qui l'ouvre sur votre page d'accueil et un clic droit, qui vous permet de choisir d'ouvrir sur une navigation privée, dans les choix proposés puis qui ouvre votre page d'accueil, de la même façon.

    Il est plus sûr d'ouvrir de cette dernière façon car vos traces de navigation sont effacées dès que vous fermez votre navigateur, sans que cela gêne en quoi que ce soit votre navigation sur le net.

    Votre PC n'est ainsi pas rempli de cookies ou autres informations qui ne servent qu'à vous identifier par les sites visités.

    ******

    Un homme, dans la nacelle d'une montgolfière, ne sait plus très bien où il se trouve.
    Il descend et aperçoit une femme au sol. Il descend encore plus bas et l'interpelle :
    « Excusez moi, ma p’tite dame, pouvez vous m'aider, je ne sais plus où je me trouve et j'ai promis à un ami de le rejoindre à midi ? »
    La femme lui répond :
    « Vous êtes dans la nacelle d'un ballon à air chaud, à environ 10 m du sol. Vous vous trouvez exactement à 49°, 28' et 11'' nord et 8°, 25' et 23'' est. »
    « Vous devez être ingénieur », dit l'homme.
    « Je le suis, en effet, lui répond la femme, mais comment avez-vous deviné ? »
    « Eh bien, dit- il, tout ce que vous m'avez dit a l'air techniquement parfaitement correct, mais je n'ai pas la moindre idée de ce que je peux faire de vos informations, et, en fait, je ne sais toujours pas où je me trouve. Pour parler ouvertement, vous ne m'avez été d'aucune aide. Pire, vous avez encore retardé mon voyage ».
    La femme lui répond : « Vous devez être ministre ».
    « Oui, dit- il, comment avez-vous deviné ? »
    « Eh bien, dit la femme, vous ne savez ni où vous êtes, ni où vous allez. Vous avez atteint votre position actuelle en chauffant et en brassant une énorme quantité d'air.
    Vous avez fait une promesse sans avoir la moindre idée de
    comment vous pourriez la tenir et vous comptez maintenant sur les gens situés en dessous de vous pour qu'ils résolvent votre problème.
    Votre situation avant et après notre rencontre n'a pas changé, mais comme par hasard, c'est moi maintenant qui, à vos yeux, en suis responsable ».

    Lire la suite...


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique